Tariq Ramadan maintenu en prison après avoir violé Nordahl Lelandais

Par Ferdinand Boisson

Coup dur pour les compagnons de route du prédicateur à la gâchette un peu trop facile : alors qu’il s’apprêtait à faire une demande de libération anticipée, M. Ramadan aurait en effet commis l’irréparable dans la nuit du week-end dernier, en profitant d’un placement dans la même cellule que Nordahl Lelandais, élu baby-sitter préféré des Français pour l’année 2018.

« Il m’a demandé de l’appeler papa, puis maman. Il m’a même forcé à me déguiser en Caroline Fourest, avec des boulettes de papier toilette pour me faire des nichons. Les gens pensent que je n’ai pas de cœur, c’est peut-être vrai, mais quand même, ça, je m’en souviendrai toute ma vie. C’est tout juste si j’arrive à me regarder dans une glace. », confiait ce matin M. Lelandais, en pleurs, à la presse locale

Comble de l’horreur, Tariq Ramadan aurait poussé le vice jusqu’à faire filmer la scène par l’un des gardiens, dont on peut entendre les rires en bruit de fond. « Le fonctionnaire concerné est en cours d’identification. Je suis prêt à tolérer qu’il y ait des branleurs dans le service public, mais des voyeurs, c’est absolument inacceptable », a martelé un Gérard Collomb visiblement très en colère lors d’une conférence de presse spéciale.

Loin d’être choqué, c’est un sentiment de surprise admirative, voire de fascination, qui était perceptible dans les déclarations du procureur de la République de Paris, François Mollins : « J’ai vu les images. Elles sont exceptionnelles. Franchement, pour son âge, monsieur Ramadan est en pleine forme. Ses performances sont dignes du niveau d’un Manuel Ferrara, voire de celles d’un James Deen sous ecstasy. J’espère avoir l’occasion de lui gratter quelques conseils sexo pendant le procès ».

Mauvaise nouvelle pour frère Latriq, ses prouesses ont en revanche été déclarées totalement incompatibles avec la sclérose en plaques qu’il prétend avoir subitement contractée dans les heures ayant suivi sa mise en détention. Selon le professeur chargé de l’examen médical du DSK égyptien, qui a lui aussi visionné les images du coït carcéral, le diagnostic est sans appel : « Si c’est ça, une sclérose en plaques, tous les hommes du monde vont prier pour en avoir une (rires) ! ».

 

Par Ferdinand Boisson

 

4K Partages

Derniers articles


1 Rétrolien / Ping

  1. Stampa Corsa, informations corses – Tariq Ramadan maintenu en prison après avoir violé Nordahl Lelandais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*