Son passeport est périmé, il reste bloqué à Vizzavona.

Il n’y a pas que les proprietaires de paillotes qui sont engraissés par les touristes en été. Il y a aussi les fameux cochons du col de Vizzavona, frontière naturelle qu’il faut traverser pour quitter la Corse. Le temps d’une nuit, un jeune insulaire a du dormir aux cotés d’une tribu de ces si folkloriques porcins.

C’est alors qu’il se dirigeait vers une autre ville (mais la plus belle, c’est la sienne) qu’Antoine a eu fort à faire avec la Police aux Frontières.

« C’est con, j’avais pensé à acheter des cigarettes, vu qu’en Corse, elles sont moins cher. »

Les forces de l’ordre ont voulu verifier les documents d’identité du jeune voyageur. C’est à ce moment qu’ils ont constaté que son passeport était périmé. Antoine a tout d’abord voulu soudoyer les agents en leur proposant un pot de vin, ce qui les a bien fait rire. Effectivement, il n’avait pas assez d’argent sur lui.

« T’as pas de passeport, tu dors avec les porcs! »

Vexé, Antoine n’en est pas venu aux mains mais a tout de même balancé quelques coups de boule. Le jeune homme a donc perdu son sang-froid, son permis de conduire et son temps.

Il a du attendre que sa mère le rejoigne à Vizzavona pour venir le chercher mais celle-ci s’étant arrêtée dans un bar afin de lutter contre certains clichés parisiens, Antoine a fini par se résigner à dormir dans une clairière avec des cochons. Ils en ont profité pour sympathiser et monter un groupe de jazz qui se produira en Corse, dans la plus belle ville de Corse que tout le monde connait sous le nom de…

 


Derniers articles


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*