Manifestations d’anti-migrants contre l’arrivée de Zara en Corse.

Ils étaient 8 à s’être réunis à l’Aéroport d’Ajaccio pour dire leur mécontentement. «On sé pa ki çé, cette Zara mé elle va entendre parlé de nou!» (Oui, ils ne font pas que des fautes d’orthographe sur le Net, ils en font aussi en parlant.)

Ils faut dire que lorsque l’on doit gérer 263 comptes Facebook pour donner l’impression d’être nombreux, on n’a pas le temps de se préoccuper de détails techniques comme l’orthographe.

Mais évidemment, dans le hall de l’aéroport, point de Zara. «Elle a problableman u peure kan elle a apris kon seré la» s’enorgueillirent alors ces vaillants défenseurs des allocations familiales et des valeurs traditionnelles avant de partir manger un bout au Burger King.

En approchant de Baleone, voyant un panneau annonçant l’arrivée imminente de Zara, leur sang ne fit qu’un tour (ce qui explique certainement que leur cerveau ne soit pas assez irrigué).

«Ha bravo! Cé bien la pène de vouloar défendre notre pleuple! A nou, on nou fé pa de panno poure annonsser notre arrivé! Y en a mar du 2 pois 2 chossure!» Le dernier coup de massue vint du Net, leur zone de prédilection pour revêtir leurs armures de templier et mener vaillamment leurs croisades.

«En plusse, la moatié de la Keurse a l’ère ravi et en parle kom d’un évainemen nassional» Après concertation, les 8 ont donc décidé de monter leur 74ème page Facebook prônant la défense de leur terre. 

(Voulant marquer leur préférence d’une époque où il n’y avait pas encore de Zara et désireux de communiquer au niveau international, ce nouveau groupuscule a opté pour un nom anglais en s’appelant «Zara Before»)

 


Derniers articles


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*