Johnny ressuscite! « Vu les taux d’imposition au Paradis, je leur ai dit FUCK YOU! »

Par Ferdinand Boisson

Scandale aujourd’hui alors que Johnny Hallyday envisagerait déjà de ressusciter après avoir découvert son avis d’imposition délivré par les autorités célestes. Récit.

«Il a d’abord demandé si on pouvait discuter les royalties», nous confie un ange-huissier. «Quand on lui a dit non, il a menacé de délocaliser une partie de ses comptes et ses propriétés en Enfer», poursuit notre interlocuteur. Une décision qui n’a pas impressionné les autorités fiscales du septième ciel : en tant que résident, chacun est théoriquement contraint d’y déclarer et d’y payer tous ses impôts dès la première année. «Il croyait qu’ici, c’était gratos. Il s’imaginait sans doute que les effets spéciaux, les anges, tout le bordel, ça coûte rien ? Arrêtons les conneries !»

La suite des négociations est encore plus amère. «Il a invoqué la jurisprudence dite « du FDP », je parle naturellement du cas de Florent « Defiscalisation » Pagny», qui a décidé de déplacer ses revenus d’interprète au Portugal. «Quand il a vu qu’il n’y avait pas moyen de moyenner, comme on dit, il a immédiatement évoqué une convention fiscale avec Satan. Le modèle était tout trouvé : c’est exactement celle qu’il avait réussi à imposer à l’Etat français pendant sa vie terrestre…» soupire encore le représentant des anges de la comptabilité.

Mauvaise nouvelle pour l’idôle de 18 générations de franco-belges: les autorités célestes sont bien moins clémentes que les inspecteurs du fisc de l’hexagone, s’agissant du déménagement des espèces et des biens. «Tout a coincé, face à la mauvaise foi du fisc divin, et à leur incapacité criante à faire preuve de souplesse», déclare Sigisbert Connard, avocat mandaté spécialement par Lucifer pour traiter ce dossier épineux. «Evidemment, il aurait pu choisir de payer un peu moins en venant habiter chez nous, en Enfer. Mais ici c’est un peu comme en bas, vous savez : mettre son pognon aux Iles Caïmans c’est une chose, aller se faire chier là-bas à l’année, c’en est une autre. Et puis l’idée de devoir cohabiter avec Jean d’Ormesson et de subir ses citations pour l’éternité a pesé très lourd dans la balance».

En conséquence de quoi, M. Hallyday a décidé, bien à contrecoeur, de retourner à la vie terrestre jusqu’à nouvel ordre. Un nouvel album «Messages de l’au-delà», est déjà prévu pour le printemps 2018. Contactée par notre rédaction, la famille, le producteur et les proches du chanteur refusaient toujours de donner une date de retour «Rien n’est sûr, on garde encore l’espoir de se gav…de veiller sur l’héritage de notre Johnny pour de longues années». Un dossier à suivre.

 

Par Ferdinand Boisson

 


Derniers articles


1 Commentaire

  1. C’est impossible : quand on creve on emmene RIEN, donc n’etant pas possesseur de bien au Paradis, il y est imposible de payer de l’impot.

    Trop nul sur ce coup là

1 Rétrolien / Ping

  1. Johnny ressuscite! « Vu les taux d’imposition au Paradis, je leur ai dit FUCK YOU! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*