Un jeune surpris en train de se masturber à l’Assemblée Territoriale.

La première de l’Assemblea di a Ghjuventù a été le décor d’un spectacle pour le moins étonnant. Malgré la présence d’un public nombreux, un jeune homme y a été surpris, organe à la main, en train de s’adonner à des plaisir solitaires. Évidemment, il n’a pas fallu longtemps avant que l’un de ses camarades n’ebruite  l’histoire. Malgré ça, aucune honte ne semblait parcourir le visage de celui qui pratiquait ce que de nombreuses personnes considèrent pourtant comme « un plaisir coupable ». Pour en savoir plus, nous lui avons tendu notre micro (après qu’il se soit lavé les mains, bien entendu).

« Je ne vois pas où est le problème, c’est une vraie tradition qu’il m’a semblé légitime de respecter. Pensez aux quantités d’élus qui, au travers de notre Histoire, sont venus sur ces bancs avec comme seul objectif de se toucher la nouille, à ceux dont les postes n’ont servi à rien d’autre qu’à se monter la sega, aux nombres de discours débités dont tous se battaient les couilles, à ceux qui se sont branlés massivement du destin de la Corse, sans oublier ceux qui ont du donner de leur corps pour se faire des couilles en or. »

Quand on lui parle des nouveaux élus de l’Assemblée, le jeune homme lève les yeux au ciel. « Que voulez-vous que je vous dise? Ces gens se drapent des vertus de la Tradition et ont pourtant le désir de mettre des fonctionnaires au boulot. C’est paradoxal, non? Et je ne vous parle pas du frein sur le développement rural! Ils n’ont même pas le cran, comme la tradition l’exige, d’investir 14 millions d’euros de fonds publics dans leur propre village qui compte pourtant 43 habitants! Si ça continue, même les morts n’auront plus le droit de voter et là, on sera vraiment au bout du rouleau. »

En parlant de rouleau, nous tenons à signaler au régisseur de l’Assemblée Territoriale que le jeune homme ayant utilisé tous ceux de papier hygiénique, les cabinets deviennent infrequentables. (Information confirmée par le directeur des cabinets en charge des grosses commissions.)

 


Derniers articles


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*