Gran Tourismo 2017, bientôt dans vos supermarchés.

Comme tous les ans, les amateurs attendent avec impatience les innovations apportées par cette nouvelle saison qui sortira simultanément sur tous supports: Bateaux, avions, voitures, motos, caravanes, auto-stop, planches de lièges, lancés à la catapulte, arrivant à la nage, à l’aide de taupes géantes creusant des sous-terrains, ou tout simplement cachés dans le 36 tonnes du cousin Roger.

Pour la personne qui ose l’alliance Sandales/Chaussettes, rien n’est impossible!

Cet uniforme qui nous semble si improbable est pourtant un standard du touriste en vadrouille, ce qui soulèvent de nombreuses questions: Pourquoi? Comment? C’est quand qu’on mange? Y a-t-il vraiment des gens qui achetent des disques de Jul? Et si oui, pourquoi?

Certains se plaindront de la dégradation esthetique que cet accoutrement opère sur le paysage et leur préfèreront le motard qui, bien que ne cèdant pas à cette tendance vestimentaire, tout vêtu de cuir qu’il est, génère néanmoins une pollution olfactive, telle que le prouve l’équation chimique bien connue: Cuir + 30°c = Super Schlingos.

Il y a bien un moment où le commerçant local oublie toutes ces considérations: lorsqu’il compte sa caisse à la fin de la journée. Car même s’il n’est pas réputé pour sa générosité débordante, le touriste est bien obligé de lacher pas mal d’argent sur place.

Certains établissements estivaux proposant des jus de fruits en bouteilles pour la modique somme de 6€, des plats de pâtes frelatées à 18€ et des chambres avec vue sur parking pour 130€ la nuit, on comprend mieux pourquoi des touristes n’ont plus que leurs yeux pour pleurer et des Chaussettes/Sandales pour marcher.

Cependant, les touristes ne devront pas se sentir abusés pour autant. Etant donné que la majorité des serveurs des établissements sont des jeunes venus d’ailleurs, prêts à travailler 12 heures par jour pour 900€ par mois afin d’amortir leurs vacances d’été, ils ne sont même pas capables de reconnaitre les locaux qui subissent ainsi la hausse des prix estivale tout autant que les visiteurs temporaires.

Sauf que nous, on ne porte pas de Chaussettes/Sandales.
Alors un peu de dignité, quoi!

 


Derniers articles


1 Rétrolien / Ping

  1. Gran Tourismo 2017, bientôt dans vos supermarchés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*