Dire «Je vais au roi merlin» sera désormais passible d’une amende.

Par Harry Volta

C’est une importante conférence de presse qu’a tenu hier le procureur Bessone. Passant en revue les récentes affaires il a ciblé sa nouvelle priorité :

« Les jeunes nationalistes, je leur ai mis le compte. Les supporters du sporting, bientôt, y ‘en aura plus à la prison de Borgo qu’au stade de Furiani. Le système Giacobbi je l’ai mis à terre. Il est maintenant temps pour moi de m’en prendre au vrai fléau de la Corse. »

« J’ai remarqué que dans quasiment toutes les familles, il y a un grand-père, un vieil oncle, une mémé édentée qui n’arrive pas à dire correctement «Je vais à Leroy Merlin». Pire j’ai remarqué que même des jeunes se plaisent à dire: «Je vais au roi merlin ». En Corse il n’y a qu’un Roi et c’est moi. Qu’on se le dise! »

« Et puis pour que Merlin devienne Roi il aurait fallu qu’il épouse Guenièvre, mais cette friponne semblait préférer Lancelot. Au-delà d’une simple erreur il y a donc une forme de révisionnisme qui se cache derrière cette prononciation hasardeuse. »

Le procureur a donc annoncé une série de mesures coercitives. Une amende pouvant aller jusqu’à 600€ sera infligée aux personnes en infraction. Des peines de prison pourront même être prononcées pour ceux qui ajouteraient dans la même phrase le terme «aréoport».

 

Par Harry Volta

 


Derniers articles


1 Rétrolien / Ping

  1. Dire «Je vais au roi merlin» sera désormais passible d’une amende.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*