DÉFI ACCEPTÉ

D’accord, c’est une très vieille photo, mais néanmoins, on peut déjà reconnaitre un regard enjoleur, un sourire espiègle, une barbe de 3 jours et une implantation capillaire approximative.

Les souvenirs liés à cette période restent néanmoins un peu flous. Difficile donc de broder longuement sur mes ressentis de l’époque. Au mieux, il est possible de dire qui était présent au moment où ce cliché a été pris.

Que dire si ce n’est que déjà doté d’un tempérament attachant (voire collant), la 1ère rencontre avec un individu du sexe opposé s’est déroulée de façon tout à fait positive. Etant pourtant arrivé les mains vides, elle n’a pas hésité à me laisser intégrer son espace vital pendant de nombreux mois.

Je dois avouer que jamais une femme ne m’a laissé rester dans son corps aussi longtemps. Mais au bout d’un moment, j’ai bien senti que ma présence commençait à peser. 

Les années passant, rien n’a véritablement changé. Au début on m’aime bien, puis au bout d’un moment, on peut avoir tendance à me trouver lourd. Et collant. Mais toujours espiègle.

 


Derniers articles


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*