Choc à Bastia: Un touriste aperçu sur la Place St Nicolas en plein hiver.

« Ben où qu’ils sont les gens? » s’est interrogé ce sympathique et ventripotent personnage en découvrant le vent de solitude intergalactique qui règne en centre ville durant les vacances scolaires. Après avoir regardé pendant un quart d’heure la statue du Napoléon altérophile, puis fait un tour sur les manèges gonflables du haut de la place, Raymond (tel est son nom) s’est approché de l’allée des bars.

« Qui c’est, celui-là? », « Il s’est perdu, le Gaulois? », « Ca se voit à sa chemise qu’il est pas de Bastia! », et autres commentaires anthropologiques ont fusé du coté des habitués des terrasses.

Sentant bien qu’il est observé comme une créature rare, Raymond prend la décision de se rendre sur le Vieux Port. Passant par la place du Marché, Raymond a laché son 1er « Ouah dis donc, c’est beau la Keurse » du voyage. Inutile de dire qu’en l’espace de 4 secondes, il était redevenu l’attraction principale.

« On le sait que c’est beau », « On dit pas Keurse, on dit Corse », « Ca se voit à ses sandales qu’il est pas de Bastia », et autres observations socio-culturelles ont jailli du coté des étals du Marché.

Ravi d’être au centre de toutes les attentions, ce bon vieux Raymond arrive finalement sur le Vieux Port, découvrant un site magnifique, surplombé par l’imposante et emblématique Citadelle, le cliquetis des mats résonnant à ses oreilles, la féerie des poissons opérant leur valse raffinée entre les pointus, bateaux de pêche traditionnels typiquement méditerranéens.

« Ben franchement, ça vaut le coup! » a déclaré Raymond. « Bon, avec le prix du billet d’avion Paris-Bastia, j’aurai pu faire un voyage de 4 semaines à Las Vegas (putes incluses) mais ici, je me sens tellement bien que je suis même prêt à envisager d’enlever mes chaussettes de mes sandales en criant « Et viva ou popoulou corsou! « .

 


Derniers articles


1 Rétrolien / Ping

  1. Choc à Bastia: Un touriste aperçu sur la Place St Nicolas en plein hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*