Sarkozy retrouvé en planque dans la bergerie d’Yvan Colonna.

En cavale depuis son échec aux élections primaires de la droite et du centre, on se doutait que l’ex-président s’était planqué en Corse, comme la plupart des gens que la France a laissé sur le bord de la route au travers de son Histoire.

Juifs en 40, Pieds-noirs en 62, la France nous délègue maintenant ses Hongrois.

« Il serait peut-être temps d’apprendre à vous débrouiller. » souligne Jean-Guy Talamoni qui milite activement pour que Paris obtienne son indépendance. « Du fait que la Region Parisienne soit la plus endettée de France, il suffirait de lui accorder une autonomie élargie pour qu’elle cesse de plomber l’économie française. La Capitale aurait la tête sous l’eau en quelques mois mais après tout, ça coutera moins cher que Paris-Plage. »

Ca fait longtemps que la Justice a trouvé le fugitif et le lieu de la planque mais, fidèle à son habitude avec cette bergerie, elle attend le moment politiquement opportun pour l’appréhender.

Il y a fort à parier que Nicolas Sarkozy va vouloir faire jouer la carte de la présomption d’innocence. Cette même présomption d’innocence sur laquelle il avait craché en annoncant le jour de l’arrestation d’Yvan Colonna que le « Tueur du Prefet Erignac avait été capturé », sans aucune forme de procès.

Probablement que Valls demandera à Cazeneuve qui demandera à Leroux qui demandera aux flics de l’interpeler quelques jours avant le 1er tour de la Présidentielle 2017.

 

 


Derniers articles


1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*