Le prochain Code du Travail sera disponible en suppositoire.

Par Ferdinand Boisson

«Face à Poutine, je n’avais pas l’intention de garder ma langue dans ma poche.»
C’est après leur entrevue à huis-clos qu’Emmanuel Macron a finalement opté pour la lui fourrer au fond de la gorge. «Il nous avait dit qu’il donnerait tout dans la négociation, absolument tout!» raconte, en larmes, un ministre ayant tenu à garder l’anonymat.

«On le traitait d’amateur de femmes mûres, on plaisantait même sur son historique YouPorn. Finalement, il voulait faire des poutous à Poutine» poursuit notre interlocuteur.

Mais c’est l’état de Vladimir Vladimirovitch qui inquiétait le plus les pouvoirs publics ce matin. Après une première visite médicale ayant fait apparaître de profondes lésions au larynx, ses médecins ont en effet découvert de sévères écorchures causées par les ongles du banquier, sans doute en tentant d’arracher le double slip en titane floqué KGB de son homologue.

«Alors, Vlad, heureux?» tweetait, taquin, le président de tous les Français – en dehors des 80% n’étant pas d’accord avec son programme – ce matin. Et d’ajouter, manifestement très en forme: «Et encore, c’est rien à côté de ce que je compte faire au Code du travail cet été!»

On attendait la nouvelle, elle est tombée aujourd’hui : la transformation du Code du Travail en outil de perforation rectale des salariés sera bien menée par le gouvernement pendant que les Français, paisiblement, seront occupés à compter les trois euros cinquante qu’ils possèdent – tout en disant du mal de leur voisin dans la queue des toilettes de l’aire d’autoroute.

«On va frapper fort, très fort», prévient Bruno Le Maire, vêtu d’une combinaison en cuir très moulante, et tenant à la main une cravache cloutée. «Le gang-bang, c’est maintenant», rigole Richard Ferrand, arborant un masque de chat et de magnifiques menottes fourrées roses – «Si vous voulez me voir avec de vraies menottes, repassez dans six mois…
Mais non, je déconne, je suis au gouvernement!» 

 

Par Ferdinand Boisson


Derniers articles


1 Rétrolien / Ping

  1. Le prochain Code du Travail sera disponible en suppositoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*