« Que fait donc ce noir sur ce drapeau? » Le meeting du FN dérape.

Pourtant, au début, tout se passait bien. La blonde bretonne parlait d’interdire les matchs de foot le 5 Mai, de rapatrier les prisonniers Corses dans l’île, de valoriser l’aprentissage de la langue Corse, et a même parler de faire ramener à Ajaccio les cendres de Napoleon III (Le Retour de la Vengeance).

Soudain, son regard a été attiré par la bandera corsa, le fameux drapeau à tête de maure. « Mais que fait donc ce nèg.. ce noir sur un drapeau? » Et là, c’est parti en vrille.

Ca a commencé au 1er rang. Thomas, militant de la 1ère heure et militaire de la dernière guerre lança: « C’est peut-être un nègre, mais c’est NOTRE nègre! » Derrière lui, René réagit à son tour: « Qu’est-ce que c’est que ce racisme primaire, monsieur? On ne dit pas « Nègre » mais « Noir »! Faut vraiment être con comme un bougnoule pour pas intégrer ça! »

Le mot sacrilège était lancé! « COMMENT CA? INTEGRER? MAIS JE T’INTEGRE PAS, MOI! JE TE DESINTEGRE! »

S’ensuivit une longue baston digne du village gaulois d’Asterix à laquelle tout le monde participa joyeusement. Marine Le Pen, forte de son passé de catcheuse professionnelle, s’extirpa de la cohue après une clé de bras enchainée avec une prise de la corde à linge avant de monter sur la 3ème corde pour envoyer un flying crossbody dans la gueule d’un caméraman qui la menaçait d’un fondu au noir.

Christophe Canioni, élu de l’Assemblée de Corse et ex-FN, mit fin au conflit en annonçant qu’une soucoupe volante venait d’atterrir (pour les néophytes, c’est sa spécialité). Terrifiés par cette menace d’invasion massive de migrants, la foule se dissipa rapidement.

La Présidente du Front National rejoint son avion plus tard après avoir confié: « Et bien! Papa ne sait pas la chance qu’il a de ne pas avoir réussi à quitter l’aéroport à l’époque. C’est vraiment un drôle de pays, ici… »

 


Derniers articles


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*