Le Père Noël se présente à la Primaire du PS.

Habitué aux largesses envers les personnes crédules qui lui adressent des petites enveloppes, le Père Noël se lance à son tour dans la grande foire aux candidats.  Il faut avouer que sa candidature n’est pas plus aberrante que celles de Pinel, Faudot, Rugy, Lienemann ou Larrouturou (Si si, ce sont de vrais noms de candidats).

« Moi, au moins, j’ai toujours assumé mon coté rouge »

Il est vrai qu’il est difficile d’ignorer tous ces cadeaux offerts aux démunis (les enfants entrent très rarement dans le classement des CSP+). Mais en politique, on sait bien que l’habit ne fait pas le moine. Certains esprits chagrins rappellent que cette couleur, il la doit à Coca-cola.

Cette capacité à être à cheval entre proximité sociale et symbole de l’hypercapitalisme n’est pas sans rappeler Emmanuel Macron.

On attend maintenant la candidature à la primaire du monstre du Loch Ness et de la créature de Frankenstein. Le loup-garou de Londres voulait se lancer mais ne pourra pas vu qu’il n’est pas domicilié en France.

 


Derniers articles


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*