Le Pen : « Finalement, et si on mettait aussi les français hors de France? »

À la lecture de certains commentaires sur Facebook, la mère maquerelle du Front National a ressenti comme un gros coup de déprime. Elle qui est cataloguée de par sa filiation comme raciste en chef, quel ne fut pas son émoi en découvrant la virulence de certains propos qui feraient passer les plus extrêmes de ses militants pour des enfants de chœur.

« C’est un truc de dingue. Et le pire, c’est que certains votent même pas pour moi »

Tout d’abord prise d’enthousiasme pour cette liberté de ton que ne permettent pas les plateaux-télé, la virulence de certains commentaires a fini par prendre le dessus, allant jusqu’à donner la nausée à celle dont le père considère pourtant « La Liste de Schindler » comme étant la meilleure comédie de science-fiction qu’ait jamais produite Hollywood.

« On en a dit, des conneries, aux repas de famille. Mais comparé à Internet, Mein Kampf, c’est Oui-Oui à la plage »

Le bureau du parti politique d’Extrême-Droite devrait se réunir prochainement pour dresser une liste de noms de ces français qui prennent un malin plaisir à les faire passer pour des militants de SOS Racisme.

 


Derniers articles


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*