Cyril Hanouna nommé Secrétaire d’État à la Culture.

C’est fort d’un public de près de 2 millions de téléspectateurs (Les Fanzouzes), et donc d’un soutien populaire toujours très utile dans le domaine de la politique, que celui qui est surnommé Baba par ses proches a été investi de ce rôle majeur par le nouveau Gouvernement.
Inspiré, Emmanuel Macron envisage de commencer tous ses discours présidentiels par un bon vieux: «Salut mes p’tites beautés!». 

«Y a bien Nicolas Hulot qui joue le rôle de l’écolo alors que pendant ses 23 ans d’Ushuaia, il se rendait au siège de TF1 en hélicoptère pour récupérer son chèque de 30000€ par mois. Et sans montrer son slip.»

Au programme, happenings présidentiels crétins, nouilles dans les slips ministériels, déguisements burlesques sénatoriaux et danse des sardines parlementaires. Certaines traditions républicaines resteront donc respectées.

«J’ai même réussi à placer certains de mes amis. Jean-Michel Maire sera rattaché au Ministère de la Mer. Déjà, son nom l’y prédestine mais en plus, ses connaissances expertes en matière de thons et de morues devraient lui donner un sacré atout. Enora Malagré, Bretonne amoureuse d’un Corse devait rejoindre le Ministère de l’Aménagement du territoire. Matthieu Delormeau intégrera un cabinet interministériel voué à l’émancipation sexuelle et au toilettage pour chiens.»

Gilles Verdez s’est proposé aux Affaires Étrangères mais des projections statistiques ont permis d’estimer que dans ces conditions, la France entrerait en guerre avec 17 pays en l’espace d’une seule matinée de mandat. Donc non.

 


Derniers articles


1 Rétrolien / Ping

  1. Cyril Hanouna nommé Secrétaire d’État à la Culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*