François Bayrou fonde un groupe de musique country.

Par Ferdinand Boisson

«Des affaires ? Quelles affaires ? Marre des ragots colportés par les journalistes !» s’indigne en conférence de presse Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement et maire de Forcalquier (04), ville où il n’aurait plus mis les pieds depuis la fin des années 90. «Les démissions de ces quatre membres du gouvernement n’ont rien à voir avec la justice : ils voulaient simplement vivre pleinement leur passion pour la musique country, en fondant un groupe. Ça vous étonne ?»

Et en vérité, si les médias traditionnels n’hésitent pas à raconter tout et n’importe quoi sur de supposées «affaires judiciaires», Corse-Machin a décidé de rétablir un peu de réalité des faits dans ce monde de brutes, où Kev Adams et Magic System sont laissés en liberté dans l’indifférence la plus totale.

Nous avons pu en effet contacter François Bayrou, qui nous a confirmé la version officielle avec le sourire. «Visez moi un peu ça ! (il montre ses oreilles) Elles sont taillées pour la musique, mes deux paraboles. J’ai simplement décidé de mettre mes superpouvoirs au service de l’Art, le vrai» poursuit-il. Aucun lien, donc, entre sa démission et les emplois fictifs au Modem ? «Vous plaisantez, j’espère. C’est un choix personnel, pour nous tous. Ce gouvernement est irréprochable. D’ailleurs, notre premier album est en route, et le studio d’enregistrement de Fleury-Mérogis est déjà booké.»

Au sein du groupe, c’est tout naturellement que Richard Ferrand a pris le rôle du batteur. «Taper dans la caisse, ça fait des années que j’ai l’habitude, vous savez (rires)». L’affaire des mutuelles de Bretagne, avec laquelle l’intéressé nie toujours avoir quoi que ce soit à voir, fera même l’objet d’une chanson sur l’album. «Bernard Tapie a accepté de faire un featuring, et je vous préviens, ça va envoyer du très, très lourd.» Et de nous glisser une petite exclusivité : «Je peux déjà vous donner le titre de l’album : Présomption d’Innocence (rires) !»

Une équipe de choc entourera les quatre musiciens pour cette belle aventure qui s’annonce. «Patrick Balkany a accepté de signer tous les arrangements, et Penelope Fillon sera aux manettes pour la technique, même si personne n’a encore réussi à lui faire signer de contrat de travail» nous confie M. Bayrou. Quant à la production, elle sera assurée par Jean-François Copé. Nul doute que le succès sera au rendez-vous pour cet album qui a déjà coûté pas mal de pognon aux Français avant même sa sortie.

 

Par Ferdinand Boisson

 


Derniers articles


1 Rétrolien / Ping

  1. Bayrou, Sarnez, Ferrand et Goulard fondent un groupe de musique country.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*