Recette vegan de Noël : « Cabri, c’est fini »

De nouveaux menus s’invitent à nos tables pour les fêtes. Tartines à la mousse de roches de rivière, écorces de chênes restructurées en gambas, dinde de soja aux champignons pétrifiés, confit de coquilles d’huîtres, retrouvez vos recettes dans notre rubrique « Électroménager et peintures rupestres ».

« Plus besoin de se saouler pour vomir! »

Voici le slogan de cette campagne gastro dans tous les sens du terme. La chambre d’agriculture guidera les éleveurs qui se retrouveront en difficulté du fait de la diminution de leurs ventes d’animaux.

Par exemple, les caprins pourront envoyer leur cheptel aux légionnaires situés en région de Balagne afin de tourner une émission de télé-réalité de dating qui s’appellera « L’Amour est dans le REP ». Les légionnaires et les chèvres pourront ainsi avoir droit à une belle chance de fonder une famille.

Y a plus qu’en boîte de nuit que les dindes se feront fourrer.

Après tout, il n’y avait pas de volaille dans la crèche de Noël et comme le communique le Vegan Consortium (le V.C): « Si à sa naissance, Jesus n’a mangé ni l’âne ni le boeuf, c’est probablement un signe. »

Un dentiste soutiendrait une thèse contraire disant qu’en naissant, le divin enfant n’avait pas encore de dents, tout simplement. Le mystère de Noël reste entier.

 


Derniers articles


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*