Propos de Szafran : « Ghjè una vargugna, un scandalu, una onta »

Par Harry Volta

Depuis les propos de Maurice Szafran, le standard téléphonique de la rédaction est au bord de l’explosion.

Parmi les appels les plus virulents, celui d’un certain Georges J. originaire du sartenais. Nous sommes allé à sa rencontre dans un bar de la région afin d’avoir son ressenti. D’emblée il embraye «Vi rendeti contu ? Hà dittu» «une ile tout ce qu’il y a de plus francais!»  «Ghjè una vargugna, un scandalu, una onta… 40 anni di lotta per què» avant d’ajouter sur un ton plus philosophique «où va le monde?» et de siroter son verre de whisky apparemment satisfait de nous avoir livré son ressenti.

Nous tentons de l’interroger pour savoir si rien d’autre ne l’a choqué, il nous avoue alors ne pas avoir vu l’émission car «de toute façon, canal+, c’est pour les pinzuti», mais avoir simplement vu un extrait sur you tube entre deux sites pornos et s’être arrêté à cette phrase.

Lorsque nous lui indiquons la teneur des propos concernant les femmes, il s’emporte «propagande de gaulois st’affaire là» avant de préciser «bon, c’est sûr que ma sœur même pas en rêve je la laisse aller au bar. Maintenant ma femme une fois qu’elle a fait à manger, couché les gosses, fait le ménage et lancé la machine, je ne vois pas de soucis à ce qu’elle vienne boire un verre avec moi. A condition bien sûr qu’il n’y ait pas d’autres hommes dans le bar. Parce que faut pas deconner non plus.»

 

Un témoignage supplémentaire que la Corse n’a rien à envier au continent en termes de modernité.

Harry Volta, Correspondant Corse Machin en Nord-Sardaigne.

 

 


Derniers articles


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*