La mère de Stéphane Guillon se suicide pour protester contre la connerie de son fils.

Par Ferdinand Boisson

Cruel retour de bâton pour Stéphane Guillon, dont la maman s’est immolée par le feu ce matin, sur le parking du Lidl de Corbeil-Essonnes. L’humoriste officiel du régime avait déclaré comprendre la mort de la maman de Nicolas Dupont-Aignan après le ralliement de ce dernier à la pucelle de Montretout.

«Trop, c’est trop», déclare la pauvre femme dans sa lettre d’adieu. «Depuis des années, tu ne faisais plus marrer personne en dehors de la rédaction de France Inter et de ta famille», poursuit la vieille dame. «Aujourd’hui, c’est avec une bouteille d’alcool à brûler et une allumette que je te dis bye-bye. Mon seul regret ? Avoir dit oui à ton papa quand, un soir où on se l’était collée au Beaujolais 1er prix, il m’a proposé un rapport sexuel non protégé à l’arrière de son véhicule utilitaire.»

Suite à ce drame, la réaction de Marine Le Pen ne s’est pas fait attendre. «Ce pauvre type, je comprends sa mère d’avoir fait ça. Franchement, si j’avais dit une connerie pareille, mon père se serait sûrement tué dans les dix minutes».

Suite à ces propos, notons que Jean-Marie Le Pen était toujours introuvable cet après-midi, depuis son départ pour la piscine municipale de Vichy, muni d’un slip de bain et d’un sac de grosses pierres.

 

Par Ferdinand Boisson


Derniers articles


1 Rétrolien / Ping

  1. La mère de Stéphane Guillon se suicide pour protester contre la connerie de son fils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*