Le Père Noël est une ordure, Zia Mimisgia aussi!

Par l'Altru Sguardu

« Cette année, le père Noel est pauvre ! », cette phrase revient constamment quelques jours avant les fêtes de fin d’années, comme l’avertissement qui prévient que vous allez avoir un cadeau bien pourri.

Du moins, l’an dernier, Zia Mimisgia a tenu parole. Écharpe de brebis morte depuis 1961, avec l’odeur qui va avec, bonnet que refuserait la tête d’un SDF en pleine glacière, sachet de clémentines sèches, jaune passé, sans jus ni goût, chocolats venus d’un pays qui n’existe pas sur la carte, couteau rouillé  d’un grand oncle trouvé dans un vieux tiroir qui filerait le tétanos au tétanos, canistrelli tellement secs qu’ils durciraient un café à la première trempette.

Le package estimé à une dizaine d’euros. Certes, c’est le geste qui compte. Mais dans ce cas, les tatas Mimisgia, filez nous un billet ! Non, l’acharnement pour les cadeaux goffi est un challenge, et chaque année, c’est de plus en plus moche.

L’esprit de Noel sonne véritablement le 24 au soir, les cadeaux se sont les jours précédents, il est grand temps de se venger, et vous, qu’est-ce que vous lui offrirez comme cadeau fragìcu, à tata Mimisgia ?

 

Par l’Altru Sguardu

 

 


Derniers articles


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*