L’accent Ajaccien inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité.

De Portitch à Calcatoge, on ne parle que de ça. Une des spécificités ajacciennes les plus réputées dans l’île franchit enfin les frontières grâce à la reconnaissance que lui accorde l’Unesco, organisme soutenant tous les machins suffisamment uniques pour être préservés.

L’accent ajaccien y rejoint ainsi le Golfe de Porto (pas Portovek, hein ! Porto à coté de Girolat’).

Un souffle de liberté a été ressenti par la population ajaccienne à cette annonce, leur permettant enfin d’envoyer balader ceux qui trouvaient de bon ton de les reprendre sur leur prononciation du corse. Laurent Marcangeli, maire de la cité impériale voit là l’occasion d’envoyer une pique vers le Nord de l’île.

« Enfin, vous allez arrêter vos macagne pourries lorsque je dis mon nom de famille. MarcanGEli, MarCANgeli et même MARcangeli, si je veux!« 

C’est bien la 1ere fois que toute la ville soutient l’A.C.A (Accent Corse Ajaccien) et l’espoir naît de voir s’ouvrir une filière A.C.A (Accent et Culture Ajaccienne ) à l’Université de Corse. Pour ce faire, L’A.C.A (Amicale Cortenaise Ajaccienne) organise une soirée étudiante où, parions le, le figateddu coulera à flots.

 


Derniers articles


1 Commentaire

1 Rétrolien / Ping

  1. L’accent Ajaccien inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*