Jean-François Bernardini: « Mes cheveux, ils vous emmerdent! »

Le chanteur des Muvrini répond aux critiques ponctuelles qui sont faites sur son implantation capillaire. C’est vrai qu’au vu du travail musical accompli, de la création d’une fondation qui œuvre pour la paix et d’un rayonnement international qui en fait le meilleur VRP de l’île à travers le monde, le poète perd un peu son sang froid.

« Je me suis pas cassé le fion à écrire des putains de textes qui déchirent leur race pour me faire casser les couilles par des connards qui ont que ça à branler de parler de cheveux, merde! »

Toujours prêt à lutter contre les préjugés, Jean-François Bernardini veut tout de même prouver qu’il n’a aucune animosité envers les métiers du cheveu.
D’ailleurs, les ventes de son prochain recueil de poésie devrait servir à ouvrir un salon de coiffure multiculturel.

« Vous connaissez l’intérêt que j’ai pour la culture berbère,. Je suis très fier de vous annoncer en avant-première l’ouverture du Salon Berb’Hair Nardine »

 


Derniers articles


1 Rétrolien / Ping

  1. Jean-François Bernardini: « Mes cheveux, ils vous emmerdent! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*