Cyril Hanouna est originaire de Corse: « Mon village, c’est Ghisonaccia, évidemment ! »

On comprend enfin pourquoi l’animateur de « Touche Pas à Mon Poste » se fait régulièrement casser dans les médias. Il est vrai qu’il suffit de venir de corse pour s’en prendre plein la gueule pour pas un rond à la moindre occasion.

Ce qui l’exaspère le plus, ce n’est pas d’être régulièrement au cœur des polémiques. C’est le fait que les médias ne prononcent pas son nom avec le bon accent.

« Je suis un pur produit de la communauté de destins. Déjà petit, on m’appelait Ghisonanouna ».
Mais comme de nombreux corses rencontrant un certain succès, celui que certains appellent maintenant « U Baba di a Nazione » attire les critiques aussi au niveau local.

« C’est comme I Muvrini. Tant que j’animais la foire du Figatellu de Migliacciaro, tout le monde m’aimait bien. Maintenant que j’interesse les pinz, certains croient que je n’aime plus la Corse. » Mais c’est faux. La preuve?
« J’ai foutu du brocciu dans le slip de Delormeau et j’ai fait courir Gilles Verdez à poil dans le maquis avec le corps enduit de miel. Encore un carton d’audience! »

Enora Malagré, sa collaboratrice, nous a avoué qu’en fait, le célèbre « mes p’tites beautés » de Cyril Hanouna » était en fait une contraction de« mes p’tites îles de beauté ». La jolie blonde vient régulièrement sur l’île pour y retrouver son amoureux. Du moins est-ce la version officielle. En fait, la chroniqueuse d’origine bretonne serait en train de monter une coopérative des régions indépendantistes à fort coefficient éthylique.

Un nouveau cocktail à base d’Eau-de-vie et de chouchen devrait être commercialisé dès cet été à la discothèque Via Notte à Porto-Vecchio. A défaut de bouffer des crêpes, on risque d’assister à de belles galettes!

 


Derniers articles


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*